Les Couleurs du Vent Maison d'hôtes et de partage

Petite histoire du printemps au jardin

30 mai 2018

Prunellier en fleurs

Fin mars le printemps au jardin pointe son nez …

Ce sont généralement les fleurs qui ouvrent le bal du printemps au jardin, avant l’apparition des premières feuilles sur les feuillus. N’ont-ils pas eu un peu froid dans leur nudité hivernale ?

En général, elle est à l’heure ! La double haie de prunelliers qui borde le chemin d’accès à notre maison éclate de blancheur … Le forsythia ne tarde alors pas à lui emboîter le pas. Les bourgeons sont pleins de promesses. L’amandier aussi est toujours l’un des premiers au rendez-vous du printemps !

A hauteur de notre chatte Pomme, ce sont les narcisses, les jacinthes et les tulipes qui forcent la terre et le paillis  et se dressent vers le ciel de toute leur vigueur !

Jacinthe

Jacinthe rose

Jacinthe

Maintenant les peupliers ont repris leurs vertes couleurs, coursés par les érables champêtres mais les érables de Montpellier se font encore attendre un peu … Le cerisier se couvre de fleurs. L’herbe pousse et appelle donc les premières tontes …

Le festival du printemps au jardin peut commencer ! Les violettes dans le sous-bois, les corbeilles d’argent dans leur blanc éclatant, les pâquerettes, les fleurs de lin, le romarin, le kerria Japonica, … Plus haut l’oranger du Mexique embaume de ses fleurs blanches.

Le 31 mars pour clôturer le mois, nous avons eu une magnifique giboulée …

En avril c’est l’explosion !

Toutes les fleurs qui ont pointé leur nez fin mars se pavanent et roucoulent de bonheur. Les oiseaux sifflent dès les premières lueurs du jour. Les renoncules, le mahonia, les campanules et les iris voisins font leur apparition … Le Wegelia fait le beau. Au fond du jardin rivalisent le mauve lilas et les roses arbres de Judée pour attirer le regard et l’admiration …

C’est aussi en avril que cette année nous avons adopté notre hérisson ! Nous avons signé la charte de l’association Coteaux 21, dans laquelle nous nous engageons à n’utiliser aucun produit phytosanitaire dans le jardin et aux abords de la maison.

Pancarte hérisson

Adopte un hérisson

Ca nous le faisons depuis longtemps … Pourtant nous n’avons pas encore revu cette année le véritable hérisson que nous avions vu l’année dernière. Aurait-il disparu ? Aurait-il déménagé ?

Mai est déjà promesse de l’été

Les fleurs sont maintenant multicolores et nous aimons bien cela aux Couleurs du Vent ! Les cistes blanches ou roses se font une beauté, tout comme les roses, les spirées s’épanouissent dans leur douce blancheur. Les valérianes prennent leurs aises et recherchent la compagnie des nigelles de Damas et des pavots de Californie. Oui, cela leur plait d’être bien entourées … Les lavandes sont encore timides mais, sur la terrasse, les géraniums vivaces ont vigoureusement repris leur feuillage et offrent leurs premières fleurs. Les clématites partent à l’assaut de la pergola mais les vignes ont pris de l’avance !

Les céanothes sont maintenant de véritables ruches pour les abeilles qui s’en donnent à coeur joie … Le sureau est couvert de fleurs blanches promesses de baies noires. Et si cette année on s’essayait enfin au sirop ? Le thym et la ciboulette aussi ont fleuri pour se rappeler à nous. Et le cerisier nous offre enfin ses délicates cerises, si fragiles dans leur écrin de verdure. Il va en plus falloir lutter contre les merles et les fourmis pour espérer s’en régaler … quelques jours à peine ! Et les fraises ? Zut il n’y en a plus ! Il va falloir replanter quelques fraisiers !

Nous allions l’oublier … Le rhododendron nous a offert ses bien trop rares merveilles rouges.

Fin mai arrivent les orages menaçants, les ciels bien sombres et pourtant la lumière si belle …

Juin est presque là

Bientôt les hortensias côté nord et les lauriers roses côté sud prendront place dans ce festival de printemps. Les tisons de Satan capteront le regard dès l’entrée, puis les lys orangés de l’autre côté du petit chemin. Les millepertuis s’épanouiront de leur jaune éclatant, faisant écho aux marguerites de l’autre côté du jardin.

Les jaunes et orangés du printemps au jardin sont les promesses de l’été …

Puis la verveine citronnelle et le jasmin étoilé commenceront à embaumer. Les budlelias et les altheas feront ensuite de l’oeil aux papillons. Alors le printemps au jardin laissera doucement la place à l’été …