Les Couleurs du Vent Maison d'hôtes et de partage au sud de Toulouse

Bien plus qu’une suite …

Piano des Couleurs du Vent

Les Couleurs du Vent, c’est bien plus qu’une suite. L’accueil de Corinne, la décoration parfaitement dosée, et ces mille petites attentions qui font qu’un lieu vous marque : on s’y sent bien, et on n’a qu’une envie, c’est de revenir.

… Juste un petit mot pour vous redire combien nous avons apprécié notre passage chez vous. Nous en avons reparlé dans la voiture. L’association entre un concert comme celui auquel nous avons assisté, avec un séjour dans un lieu aussi paisible que Les couleurs du Vent, produit un souvenir vraiment marquant. A refaire !

Amicalement, Eric

(sur Airbnb le 6/11/2019, suite à son séjour avec son oncle Bernard et leur ami Pierre-Marie, musiciens, pour assister au concert de musique acousmatique de François Bayle à Odyssud – Blagnac -)

Extrait du programme d’Odyssud :

La Nuit Acousmatique FRANÇOIS BAYLE / DANTE / ÉOLE / PIERRE RIGAL

Une expérience sensorielle unique, un voyage initiatique et une immersion dans le son électronique, la danse et la lumière

Sur les traces de Dante, le compositeur François Bayle, pionnier des révolutions musicales du XXe siècle, s'installera aux commandes de l'acousmonium – véritable orchestre de haut-parleurs – pour nous faire vivre une expérience sensorielle unique, où la trajectoire des sons dans l'espace croisera celles des danseurs conduits par Pierre Rigal sur le plateau de la grande salle d'Odyssud.

Figure de proue et fondateur de la musique électroacoustique aux côtés de Pierre Henry et Pierre Schaeffer, François Bayle a composé plus d’une centaine d’œuvres. Dans celle-ci, Divine Comédie d’après Dante, sur des lectures du comédien Michel Hermon, François Bayle tisse en 1972 une immense fresque électroacoustique, un voyage initiatique dans l'univers du son et du sens. Nous suivrons Virgile, mais aussi Pierre Rigal et les jeunes danseurs de l’Isdat, dans l'ascension de la montagne du purgatoire.

En seconde partie, nous découvrirons l'apothéose avec laquelle François Bayle nous lègue une réflexion essentielle sur l'écoute, toujours en devenir : Le Projet « Ouïr »… Le compositeur lui-même sera aux commandes de l'Acousmonium, orchestre de haut-parleurs spatialisés du GRM, pour une immersion dans le texte, le son, la lumière et le geste.

Programme :

Purgatoire, Paradis terrestre d'après la Divine Comédie de Dante
Le Projet « Ouïr », scène de la vie de l'écoute

Appeler