Les Couleurs du Vent Maison d'hôtes et de partage au sud de Toulouse

Le 15 juin 2019 à 19h00

Auberge locavore “Aux Saveurs d’Ici”

Clermont-le-Fort |  5 commentaires |  

Auberge locavore

Auberge locavore aux Couleurs du vent

Avec les inscrit.e.s de dernière minute, nous sommes une petite vingtaine pour partager cette soirée Auberge locavore “Aux Saveurs d’Ici” ce samedi 15 juin 2019 … Venu.e.s en majorité de Clermont-le-Fort mais aussi de Lagardelle-sur-Lèze, Roquettes, Pinsaguel, Venerque et Issus.

Cinquième soirée de partage organisée par Les Couleurs du Vent. Comme d’habitude, il fallait s’inscrire et pour cela ignorer les multiples sollicitations d’un mois de juin très chargé de fêtes en tous genres … Il fallait aussi ne pas se laisser tenter par la finale de rugby opposant le Stade Toulousain à Clermont-Ferrand !

Locavore ? Vous trouverez ici des détails sur le sens de ce mot … Le « mangeons local » est un sujet qui nous tient à cœur depuis longtemps et une pratique que nous veillons à privilégier …

Nous essayons de proposer progressivement de plus en plus de produits locaux à nos hôtes, que ce soit au petit-déjeuner ou au dîner. Au-delà du marché de produits fermiers et biologiques de Montbrun-Lauragais que nous fréquentons depuis une quinzaine d'années, nous recherchons des producteurs locaux avec lesquels avoir une relation directe.

Myriam masseur-kiésithérapeuteNous avons organisé cette auberge locavore avec Myriam Papy, masseur-kinésithérapeute à Roquettes, très sensible à une prise en charge globale de ses patients et très intéressée par tout ce qui touche à l'alimentation.

Apéritif et mise en bouche

Les températures sont bien fraiches en ce 15 juin. Nous passerons donc la soirée à l’intérieur ! Dès 19h, l’apéritif offert par Les Couleurs du Vent accueille les premier.e.s participant.e.s. Local, bien sûr … Jus de pomme du Domaine de Vernou à Saint-Quirc, bières de Les Filles de l’Orge des Terres de Solan au Carla Bayle ou vin blanc du Domaine de Ribonnet à Beaumont-sur-Léze. Alors, que choisissez-vous ?

Ces boissons biologiques accompagnent fort bien la délicieuse quiche apportée par Gisèle. L’ingrédient local ? Les oeufs de ses poules, bien jaunes, car nourries aux céréales, et en particulier au maïs, cultivées sur son village de Clermont-le-Fort par son fils agriculteur. ” Vous en avez beaucoup, des poules ? “ lui demande-t-on. ” Oh non, quinze seulement ! ” nous répond-elle en souriant ! On se régale, ça commence bien !

Nous entrons dans le vif du sujet en regardant le film qui présente l’AMAP – Association pour le Maintien d’une Agriculture Paysanne –  Niwa Yasai à Venerque. C’est un très beau petit film qui nous présente le parcours de la maraichère Cécile ainsi que les motivations de celles et ceux qui lui achètent ses produits dans le cadre de l’AMAP.

AMAP Niwa Yasai à Venerque from Niwa Yasai on Vimeo.

Présentation des producteurs locaux

Nous poursuivons ensuite le cheminement de notre soirée … Pour cette auberge locavore également « espagnole », chaque participant.e était invité.e à venir avec un plat salé ou sucré à partager. Celui-ci devait contenir au moins un et le plus possible d'ingrédients locaux.

La limite a été fixée à un rayon de 50 kilomètres environ autour des Couleurs du Vent …

Nous positionnons donc les ingrédients locaux de nos plats sur une carte. Certains produits proviennent de nos jardins, comme les oeufs des poules de Gisèle.  Il y a aussi la menthe offerte par une voisine de Frédérique, les amélanches de Catou, les blettes et les fraises du jardin de Geneviève et Philippe, la pastèque à confiture d’une voisine amie de Corinne. A part cela, c’est plutôt du sud de Clermont-le-Fort que proviennent nos produits, de Haute-Garonne ou des limites nord de l’Ariège.

Sont cités de nombreux produits locaux … quasiment tous biologiques. Nous vous invitons à cliquer sur leur nom pour mieux les connaître. Nous donnons un contact téléphonique pour ceux et celles qui n’ont pas de site Internet.

Le pain du Fournil des Biquets, au Carla Bayle et celui de L’Ami du Pain d’Autan (07 69 34 07 44), dont Dominique le boulanger cuit son pain dans le fournil du village de Montbrun-Lauragais.

Auberge locavoreLa farine de blé, les lentilles vertes et l’huile de tournesol de Biograneta à Montbrun-Lauragais. Les fraises et les carottes de la Ferme des Matilous à Venerque. Les fraises “Mara des bois” du Potager Bio de Manue (06 14 96 69 66) ainsi que la menthe de la Jardinerie naturelle de Charline (06 77 53 27 05) à Roques-sur-Garonne. Les cébettes et les patates douces du Bon Plant à Saverdun. Les poulets de la Ferme de Marie à Saint-Sulpice-sur-Lèze. Le yaourt et la faisselle de brebis et les fromages de vache et de chèvre du GAEC Trio Lait du Domaine de Portecluse à Campagne-sur-Arize. Les oeufs de la Ferme Grillet à Gaillac-Toulza. Les légumes des maraichers Marc Bonfill à Eaunes et Rémi Zoia à Venerque. Et enfin les vins du Château Cransac à Fronton et des Vignobles de Larthet au Carla Bayle.

Certain.e.s participant.e.s ont trouvé ou cultivé ces produits dans leur jardin. D’autres se sont approvisionné.e.s directement auprès du producteur, à sa ferme, sur un marché, ou  dans le cadre d’une AMAP à laquelle ils ou elles adhèrent. D’autres enfin les ont achetés dans un magasin de produits fermiers et biologiques comme à l’ “Epicerie Chez Lydie” à Portet-sur-Garonne ou au “Campestre” au Vernet.

Repas – dégustation de ces Saveurs d’Ici

Nous nous régalons ensuite d’un vrai festin !

Au menu salé : poulet rôti, rillettes de poulet au piment d’Espelette, tartes aux courgettes, sauté de carottes et cébettes, fondue de courgettes et aubergines, tian de courgettes et patates douces, houmous de lentilles, délicieux fromages de vache, chèvre et brebis, …

Au menu sucré : verrines de compote d’amélanches, aspic de fraises, faisselle de brebis, salade de fraises, crêpes à la confiture de pastèque maison ou à la confiture de groseilles des Matilous, …

Réflexion et échanges avec Stéphane Linou

Les papilles en émoi et le ventre bien rempli ! nous abordons la deuxième partie de notre soirée. Nous prenons le temps d'échanger plus largement sur ce thème du « locavorisme ». Retour au salon pour écouter nos intervenant.e.s.

Nous avons la chance que deux personnes fort intéressantes aient accepté de venir partager leur parcours, mais aussi leur réflexion et leurs actions sur le sujet depuis plusieurs années …

Nous écoutons d’abord Stéphane Linou, géographe de formation, conseiller en développement local, conseiller municipal à Castelnaudary et ancien Conseiller Général de l’Aude.

Il nous explique combien il est risqué, et quasiment pas pris en compte jusqu’à présent par les autorités françaises, de ne dépendre pour nos approvisionnements alimentaires que de la grande distribution qui se fournit fort loin. Qu’en serait-il si la chaine des approvisionnements était rompue ? Deux jours de stock seulement …. Cela provoquerait certainement des émeutes …

Cette analyse fait l’objet du livre qu’il vient de publier : « Résilience alimentaire et sécurité nationale – Oser le sujet & le lier à celui de l'effondrement ».

Stéphane Linou s'est fait connaître au plan national il y a 10 ans par son engagement médiatisé en faveur du mouvement locavore. On peut considérer qu'il en est un des pionniers en France. Il nous relate ainsi comment, pour sensibiliser l’opinion française au sujet, il a alors réalisé le pari, intitulé « Mangeons local », de ne consommer durant toute une année que des produits alimentaires provenant de moins de 150 kilomètres de son domicile.

Il nous raconte aussi la nouvelle opération « Je viens manger local chez vous » qu'il souhaite développer à l'échelle d'un Tour de France, toujours pour sensibiliser et montrer que cette voie est possible. Un dîner chic et raffiné à moins de 9,50 € par personne et avec des aliments produits à moins de 50 kilomètres … Tel est le défi que doivent relever celles et ceux qui l'invitent à dîner. Cela peut être une famille, un groupe d'ami.e.s, un Comité des Fêtes … Stéphane Linou arrive alors avec le vin local, pour le nombre de convives présents !

Ce défi s’est pour le moment concrétisé dans huit départements, le dernier diner ayant réuni récemment une trentaine de convives à Lavaur dans le Tarn.

Poursuite de la réflexion avec Malika Khalkhal, du Campestre

C’est ensuite Malika Khalkhal qui prend la parole pour nous exposer son parcours. Il y a environ deux ans, elle a créé Le Campestre, magasin fermier bio, désormais installé au centre du Vernet.

Le Campestre travaille directement avec chaque producteur pour ne proposer que des produits locaux. Pour certains produits introuvables en local, l’approvisionnement se fait auprès d’une centrale Biocash à Montpellier, toujours en veillant à la qualité des produits.

Avec passion, Malika nous explique qu’elle connaît très bien ces petits producteurs locaux depuis longtemps … Elle a d'abord géré depuis Issus une “ruche” du réseau La Ruche qui dit Oui ! dont le but est justement de mettre en relation les consommateurs et les producteurs locaux. Elle a voulu s’affranchir des annulations de livraisons qui intervenaient quand les commandes n’atteignaient pas un certain seuil. Elle a donc ouvert un magasin : Le Campestre.

D’abord installée Zone de la Tuilerie à Venerque pendant la première année, elle a saisi l’opportunité d’un local se libérant dans le centre du Vernet pour y déménager. Avec ce positionnement beaucoup plus central, l’activité a explosé !

Malika nous parle avec passion de ses relations avec les producteurs, qu’elle soutient quand ils ont besoin d’elle. Qui eux aussi sont là quand c’est nécessaire. Les client.e.s sont sensibles à cet état d’esprit et Le Campestre est finalement bien plus qu’un magasin ! Nous aussi sommes sous le charme …

Séance de dédicace du livre de Stéphane Linou

La soirée se termine … Stéphane propose gentiment de dédicacer son ouvrage  « Résilience alimentaire et sécurité nationale – Oser le sujet & le lier à celui de l'effondrement », rendu public il y a à peine trois semaines.

Il s’agit là de la première séance de dédicace dans le département de la Haute-Garonne ! Nous sommes fier.e.s !

Un grand merci à Stéphane et à Malika d’avoir accepté de partager cette soirée avec nous pour guider notre réflexion …

Un grand merci à Myriam qui m’a aidé à concevoir et organiser cette soirée …

Un grand merci à chacun.e d’entre vous d’avoir choisi de venir aux Couleurs du vent pour cette cinquième soirée de partage !

Nous en sortons enrichi.e.s et plein.e.s de nouvelles idées à mettre en oeuvre …

 

 

 

 

 

Je laisse un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

5 commentaires

Nadia | 20 juin 2019 à 11 h 38 min Répondre

Ce reportage est parfait et fidèle à la soirée. Encore merci pour cette superbe soirée !

Hélène | 19 juin 2019 à 20 h 07 min Répondre

Le reportage est top et votre démarche épatante ! Merci pour votre accueil chaleureux.

Catou | 19 juin 2019 à 10 h 31 min Répondre

Bravo pour la soirée et le petit reportage !

Malika | 19 juin 2019 à 7 h 55 min Répondre

Ton reportage relate très bien la soirée. Merci de m’avoir accueillie si gentiment. Malgré la fatigue, j’ai passé une très belle et intéressante soirée.

Jeanine | 16 juin 2019 à 18 h 39 min Répondre

Merci Corinne et Christian pour cette bonne soirée. Après l’apéro, la désignation des plats apportés, ce fut un bon repas plein de saveurs !
Ensuite nous avons écouté Stéphane Linou et Malika. J’ai découvert plein de choses. Je trouve que tout ce dont ils ont parlé était très intéressant.
Bravo pour cette rencontre et merci pour tout ce travail et cette énergie.

Je laisse un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Appeler