Les Couleurs du Vent Maison d'hôtes et de partage

Découvrir l’art campanaire (cloches)

 , , , ,

Créé en 1985, à L’Isle-Jourdain, dans le Gers, dans une ancienne halle aux grains inscrite à l’Inventaire des Monuments Historiques et reconnu par la Communauté Européenne comme projet exemplaire de restauration à des fins culturelles, le Centre-Musée Européen d’Art Campanaire est déclaré, dès sa création, musée contrôlé par l’Etat. Il est aujourd’hui Musée de France.

Inauguré en 1994 dans les anciennes halles du XIXème siècle, le Musée d’art campanaire de L’Isle-Jourdain est un musée municipal unique en son genre en Europe, placé sous la tutelle scientifique de la Direction des Musées de France. Il est le seul musée campanaire en Europe constitué de collections publiques.

Présentation d’objets uniques sous vitrines. Démarche mettant en scène l’objet lui-même dans une relation privilégiée du visiteur : mise à disposition d’objets à faire résonner lors de la déambulation dans le musée, carillon d’étude de 23 cloches, auditorium où découvrir techniques et traditions campanaires en Europe, passerelle sonore consacrée aux coutumes campanaires en Midi-Pyrénées, rencontres et échanges avec de nombreux pays dans le monde, pour la sauvegarde et la valorisation de ce patrimoine exceptionnel.

Six espaces d’exposition permanente, sur deux niveaux, présentent plus de mille objets relatifs à l’art campanaire, dont le célèbre carillon de la Bastille (classé Monument Historique) : cloches, grelots, sonnailles, tambours de bronze ou de bois, crécelles et simarres, claviers et carillons viennent des cinq continents et couvrent quatre millénaires de savoir-faire techniques ou artistiques.

Le mot campanaire, d’usage ancien, du latin campana, cloche, est peu connu, car il a disparu depuis une vingtaine d’années de nos dictionnaires. L’art campanaire est donc l’art des cloches : leur fabrication, les traditions et les pratiques qui s’y rattachent, leur histoire. Mais l’approche campanaire développée au musée européen de L’Isle-Jourdain se veut encore plus large, avec un auditorium où sont présentés les sonneries de cloches de différents pays d’Europe, des concerts de carillon, des expositions temporaires thématiques, des échanges internationaux.

Ouverture du mardi au samedi de 10h à 12h et de 14h à 18h, et le premier dimanche du mois. Fermé en janvier.

Tarifs : 4,50 Euros. Tarifs réduits.